automobile


automobile

automobile [ ɔtɔmɔbil; otomɔbil ] adj. et n. f.
• 1861; de auto- et -mobile, d'apr. locomobile
1Qui se meut de soi-même; qui est mû par un moteur à explosion, à réaction, un moteur électrique, un gazogène, etc. Véhicule, voiture automobile. auto, autobus, autocar, autochenille, automitrailleuse, automoteur, autoneige, autorail, 1. camion, camionnette, 1. char, chasse-neige, moto, motocycle, scooter, 1. taxi, 1. tracteur, vélomoteur; aussi autotracté. Canot automobile.
2 N. f. (v. 1890 ; aussi masc. jusque v. 1920) Techn. ou admin. (On dit couramment voiture, auto) Véhicule routier à quatre roues (ou plus), progressant de lui-même à l'aide d'un moteur, à l'exclusion des grands véhicules utilitaires (camions) et de transport collectif (autobus, autocar). voiture; machine, véhicule. Modèle, type d'automobiles : berline, break, cabriolet, conduite intérieure, coupé, limousine, torpédo. Carrosseries d'automobiles. Automobile de grosse, de petite cylindrée. Moteur d'automobile ( atmosphérique, 2. turbo, diesel) . Automobile à moteur électrique, à explosion, à combustion interne, à turbine. Organes de transmission d'une automobile. changement (de vitesses), 2. différentiel, embrayage, transmission. Automobile à boîte mécanique, automatique; à traction avant, à propulsion arrière, à quatre roues motrices ( quatre-quatre, jeep) . Direction, suspension, freinage d'une automobile. aussi amortisseur, pneumatique. Éclairage d'une automobile. phare; cataphote , code, 1. feu, lanterne, stop; clignotant. Ceintures de sécurité d'une automobile. Propriété, police des automobiles (carte grise; immatriculation, plaque minéralogique; vignette). Conduire une automobile. automobiliste, chauffeur, conducteur (cf. Être au volant, tenir le volant). Garer une automobile sur un parking. Automobile mal garée ( fourrière, sabot) . Louer une automobile. Roder une automobile. Cette automobile tient bien la route. Accident d'automobile (cf. De la route).
L'automobile : la conduite des automobiles, le sport; les activités économiques liées à la construction, à la vente des automobiles. Salon de l'automobile (de l'auto).
3 Adj. (1895) Relatif aux automobiles, aux voitures. Construction, industrie, parc automobile. Compétition, course automobile. formule; rallye. Circulation automobile. Assurances automobiles.

automobile adjectif Se dit d'un appareil qui possède en lui-même son moteur de propulsion : Bateau automobile. Se dit de ce qui concerne l'automobile : Le parc automobile. Relatif au sport de l'automobile : Coureur automobile.automobile nom féminin Véhicule routier mû par un moteur à explosion, à combustion interne, électrique, ou par turbine à gaz. Pratique, utilisation, sport de l'automobile. Industrie de l'automobile. ● automobile (synonymes) nom féminin Véhicule routier mÛ par un moteur à explosion, à combustion...
Synonymes :
- bagnole (familier)
- clou (familier)
- tacot (familier)
- tire (populaire)

automobile
n. f. et adj. Véhicule à moteur assurant le transport terrestre d'un nombre limité de personnes.
|| adj. De l'automobile. Industrie automobile. (Abrév.: auto).

⇒AUTOMOBILE, adj. et subst. fém.
I.— Emploi adj.
A.— [En parlant de choses] Qui se meut de soi-même.
1. Par action mécanique.
Barrages automobiles d'irrigation, de navigation ou d'inondation. ,,Barrages en bois ou en fonte, mobiles sur un axe placé vers le tiers de leur hauteur, fonctionnant d'eux-mêmes et mus par le poids de l'eau qu'ils retiennent. Ils s'abaissent pour lui livrer passage lorsqu'elle atteint une certaine hauteur, puis se relèvent peu à peu lorsque l'eau baisse`` (Lar. 19e).
Hausses automobiles ou d'échappement. ,,Hausses mobiles placées sur un barrage fixe, et qui sont mues par l'eau`` (Lar. 19e).
Arg. milit. Fusil automobile. Fusil à tir automatique.
2. Par l'action d'un moteur incorporé :
1. ... Séguin devait emmener sa femme et leur ami Santerre déjeuner à Mantes, afin d'essayer une voiture automobile à moteur électrique, qu'il venait de faire construire chèrement.
ZOLA, Fécondité, 1899, p. 305.
Torpille automobile. Engin sous-marin chargé d'explosif se dirigeant de lui-même vers les objectifs maritimes à atteindre.
SYNT. Camion, camionnette, canot, véhicule automobile.
B.— Par brachylogie. [D'un syntagme adj. ou adjectival comprenant l'emploi II subst.] D'automobile, relatif aux véhicules automobiles :
2. En effet, peu avant le passage du convoi automobile portant les mutins du ...e et du ...e, les cantonnements de Cœuvres, où il n'y avait que de l'infanterie de ligne, virent arriver de nombreux individus vêtus de l'uniforme des chasseurs à pied et des zouaves, ...
BARRÈS, Mes cahiers, t. 11, 1917-18, p. 280.
3. Bref, nul n'ignore que c'est moi qui ai poussé Wisner dans la voie de l'aviation, quand l'industrie automobile lui suffisait bien, et vous savez qu'il est en ce moment très gêné avec ses ouvriers, grève, que sais-je? Toute l'industrie de notre pays se tient, mon ami, et vous comprenez bien qu'un krach toujours possible de ce côté-là pourrait mettre le pays en un fâcheux état d'infériorité.
ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, p. 268.
SYNT. Coureur automobile; assurance, circuit, circulation, conduite, course, industrie, parc, rallye, service, sport, transport automobile.
II.— Emploi subst. Une automobile et p. abrév. fam. une auto. Véhicule se déplaçant sous l'action du moteur dont il est muni et utilisé pour transporter le conducteur seul ou accompagné d'un ou plusieurs passagers :
4. À sept heures nous nous mettons à table; tous les autos sont encore là. À sept heures et quart, me levant de table pour voir ce qu'ils deviennent, tous les autos ont disparu.
GIDE, Journal, Voyage en Andorre, 1910, p. 320.
5. Savons-nous ce que l'organisme spirituel dont nous pressentons l'approche, devra aux enseignements continus de l'usine et de la machine, de l'avion, du vaisseau, de l'automobile, seuls monuments modernes qui ressemblent, par leur adaptation étroite aux fins nettes qu'on attend d'eux, leur précision tranchante, la beauté de leurs proportions, leur puissante légèreté, leur aspect de monstres vivants, aux constructions des ingénieurs de Rome?
É. FAURE, L'Esprit des formes, 1927, p. 48.
6. L'auto, un fort cabriolet huit cylindres, couleur havane, laminait sous ses larges pneus les flaques de boue, en jaillissements sales.
VAN DER MEERSCH, L'Empreinte du dieu, 1936, p. 7.
7. Il voulait prendre un fiacre près de la Malmaison mais il n'y en avait point. Il se risqua dans un automobile, un landau, et Jacques monta derrière lui.
QUENEAU, Loin de Rueil, 1944, p. 85.
Rem. Nouv. Lar. ill., Ac. 1932, ROB., Lar. encyclop., DUB. font ce mot fém., toutefois, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr. signalent que ce mot (abrégé ou non) s'est également empl. au masc. (cf. ex. 4, 7). QUILLET 1965 donne les deux genres mais avec une préférence pour le féminin.
SYNT. Aile, châssis, feux, freins, klaxon, marchepied, moteur, phare, pièces (de rechange), pneu, portière, roue, toit, trompe, volant (d'une) automobile, (d'une auto); chauffeur, conducteur d'(une) automobile, (d'une auto); constructeur, fabricant, loueur d'automobiles (d'autos); représentant en automobiles; grondement, ronflement, roulement, vitesse d'une automobile (d'une auto); accident, panne d'automobile (d'auto); course, excursion, promenade, randonnée, trajet, voyage en automobile (en auto); automobile (auto) de course, de louage, d'occasion, de tourisme, de sport; auto (automobile) américaine, française, italienne, etc.; acheter, louer, réparer une automobile (une auto); descendre d'une automobile (d'une auto); une automobile (une auto) démarre, se range, file, roule, s'arrête, etc.
En partic.
a) Salon de l'Auto(mobile). Manifestation annuelle au cours de laquelle les constructeurs présentent leurs derniers modèles :
8. Redescendant Lexington Avenue, après Le Great Central Palace, où se tient le Salon de l'automobile, je passe devant de très récents gratte-ciel, le Graybar Building et surtout le Shelton, d'un rouge sombre, presque sans fenêtres, qui ressemble à une forteresse siennoise.
MORAND, New-York, 1930, p. 158.
Automobile-Club. Association créée à Paris en 1895 en vue de développer l'industrie automobile :
9. Je rencontrais souvent, dans la salle à manger de l'Automobile-Club, ces deux quadragénaires géants.
GIRAUDOUX, Bella, 1926, p. 130.
b) Auto blindée. Automobile recouverte d'une sorte de cuirasse d'acier la protégeant contre les balles :
10. ... la rue était barrée par quatre chevaux tués, et trois cadavres déjà désarmés. C'étaient ceux des cavaliers que Tchen avait vus au début de la journée : la première auto blindée était arrivée à temps.
MALRAUX, La Condition humaine, 1933, p. 256.
c) Taxi-auto ou auto-taxi. Taxi :
11. Au moment décisif, lorsqu'il n'y aura plus qu'à crier, comme affolée : « Vite, Blandine, ma valise et un taxi-auto! Je serai peut-être dupe de mon désordre... »
COLETTE, La Vagabonde, 1910, p. 298.
d) Auto à pédales. Jouet d'enfant ayant la forme d'une automobile et actionné par des pédales.
Auto tamponneuse. Jouet de foire ayant la forme d'une automobile et actionné par le courant électrique.
Rem. Dans la lang. contemp. auto est fortement concurrencé par voiture, lui-même ell. de voiture automobile. Cf. les expr. usuelles acheter, entretenir, laver une voiture.
PRONONC. :[] ou [-]. Cf. auto-1.
ÉTYMOL. ET HIST.
I.— 1866 adj. mécan. (Lar. 19e : Automobile [...] Qui se meut de soi-même).
II.— [Ca 1890, DAUZAT 1968] 1895 (L'année sc. et industr., 39e année par E. Gautier, Arts Industriels, Voitures automobiles, pp. 284-287 : La course de Paris-Bordeaux — Bien que la course fût internationale et qu'elle eût reçu [...] une immense publicité, un seul constructeur étranger s'est présenté, ce qui prouve que la France est le seul pays où la question des automobiles ait été jusqu'ici résolue pratiquement [...] Voiture électrique Jeantaud [...] Ce qui frappe [...], c'est l'intention de produire un type neuf, approprié aux besoins d'une bonne automobile, et qui ne fasse pas songer aux chevaux absents); 1895, 12 nov. date de fondation de l'Automobile Club de France — 1898, 1er Salon de l'automobile à Paris.
Composé de l'élément préf. auto-1 et de mobile formé sur le modèle de locomobile. 1890 est prob. l'année de la 1re construction en France d'une voiture équipée d'un moteur Daimler. Le fr. automobile est certainement ant. à 1895 car l'angl. automobile reconnu comme gallicisme, est déjà attesté à cette même date (NED).
STAT. — Fréq. abs. littér. : Automobile. 607. Auto. 1293. Fréq. rel. littér. : Automobile, XIXe s. : a) néant, b) néant; XXe s. : a) 1 102, b) 1 918. Auto. XIXe s. : a) 9, b) néant; XXe s. : a) 735, b) 5 049.
BBG. — Banque 1963. — BARR. 1967. — BARTHES (R.). Éléments de sémiologie. Communications. 1964, n° 4, p. 100. — BASTIN 1970. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 26. — ÉD. 1967. — ESN. 1966 (s.v. auto). — ESN. Poilu 1919. — FABRE-LUCE (A.). Les Mots qui bougent. Paris, 1970, p. 19. — GALIANA Déc. sc. 1968. — GOUG. Mots t. 1 1962, p. 29; pp. 208-209 (et s.v. auto). — LACR. 1963. — Lar. comm. 1930. — Lar. méd. 1970. — LE BRETON 1960 (s.v. auto). — LE BRETON Suppl. 1960. — LEMEUNIER 1969. — LERCH (E.). Aristoteles, die Lokomotive und das Automobil. St. neophilol. 1939/40, t. 12, pp. 218-236. — POMM. 1969. — SOÉ-DUP. 1906. — SPITZER (L.). Locomotive et automobile. Mod. Lang. Notes. 1941, t. 56, pp. 403-404. — STYLUS. Var. sur une querelle. Vie Lang. 1955, pp. 252-253 (s.v. auto). — Termes techn. sous le Premier Empire. Vie Lang. 1969, p. 372.

automobile [ɔtɔmɔbil; otomɔbil] adj. et n. f.
ÉTYM. 1861; de auto- (I.), et lat. mobilis « mobile », d'après locomobile.
1 Adj. (1861). Qui se meut de soi-même; qui est mû par un moteur à explosion, à réaction, un moteur électrique, un gazogène, etc. Autolocomoteur, automoteur.(1893, in Petiot). || Véhicule, voiture automobile. Auto, autobus, autocar, autochenille, automitrailleuse, automoteur, autorail, camion, camionnette, char, chasse-neige, motocycle, taxi, tracteur. || Arroseuse, balayeuse automobile. || Canot automobile.
1 Rien de si ingénieux, de si facile à conduire que la voiture automobile à air comprimé que l'on voit fonctionner sur le tramway de l'Arc de Triomphe à Neuilly.
Journal des Débats, 30 mars 1876, in Littré, Suppl.
1.1 (…) le Polonais, Mlle Fulber (…) étaient montés en chaloupe automobile (…)
G. Leroux, Rouletabille chez Krupp, p. 32.
2 N. f. (V. 1890; aussi masc. jusque v. 1920). Véhicule à trois, quatre roues (ou plus), progressant de lui-même à l'aide d'un moteur, à l'exclusion des grands véhicules utilitaires (camions) et de transport collectif (autobus, autocar). Véhicule; machine; fam. bagnole, bousine, caisse, chignole, chiotte, tire; péj. clou, guimbarde, tacot.REM. Le mot est vieilli dans l'usage courant (on emploie auto, voiture); son usage mod. est restreint au discours technique, didactique et administratif. — Une automobile de tourisme. || Modèles, types d'automobiles (berline, break, cabriolet, conduite intérieure, coupé, limousine, torpédo; coach, roadster, etc.). || Automobile décapotable. || Marques d'automobiles. || Banc d'essai des automobiles. || Courses automobiles. || La cylindrée d'une automobile. || Automobile de 8 chevaux, d'une puissance de 8 chevaux (fiscaux; en France). || Carrosseries d'automobiles. || Carte verte, carte grise, vignette, numéro d'immatriculation, plaque minéralogique d'une automobile. || Assurance d'une automobile. || Accident d'automobile ( 2. Capotage, collision, dérapage, embardée, tête-à-queue, tonneau). || Chauffeur, conducteur d'une automobile. Automobiliste. || Conduire une automobile. Accélérer, appuyer (sur le champignon), arrêter, bloquer, braquer, changer (de vitesse), débrayer, démarrer, embrayer, marche (mettre en marche, faire marche arrière…), manœuvrer, piloter, ralentir, reprise, rétrograder, rouler (→ fam. Rouler à plein gaz, gazer, rouler plein pot), tourner, virer (prendre les virages), volant (tenir le). || Essayer une automobile. || Roder une automobile. || Cette automobile tient bien la route. || Tenue de route d'une automobile. || Panne d'automobile. || Graisser, vidanger, réparer une automobile dans un garage. || Garer une automobile sur un parking. || Dépanner une automobile. || Louer une automobile, location d'automobiles. || Automobile à moteur électrique, à explosion, à combustion interne, à turbine. || Organes de transmission d'une automobile ( Changement [de vitesse], différentiel, embrayage, transmission). || Automobile à boîte automatique; à traction avant. || Roues ( Pneu, pneumatique), direction, suspension, freinage d'une automobile. aussi Amortisseur, pneumatique. || Éclairage d'une automobile. Phare; cataphote, code, feu, lanterne, plafonnier; clignotant. || Moteur d'une automobile. Moteur; accélérateur, admission, alésage, alimentation, allumage, arbre, batterie, bielle, bloc (bloc moteur), bobine, boîte (de direction, de vitesses), bougie, came, carburateur, carter, chemise, circulation (d'eau), compression, culasse, culbuteur, cylindre, delco, distribution, échappement (et pot), gicleur, magnéto, pignon, piston, pompe, radiateur, refroidissement, segment, soupape, ventilateur, vilebrequin, vis (platinée). || Automobile à moteur Diesel, à moteur à turbine, à injection. || Pièces de la carrosserie et du châssis d'une automobile. Aile, ailette, becquet, calandre, capot, capote, carcasse, cardan, coque, coffre (à bagages), custode, enjoliveur, essieu, essuie-glace, garde-boue, glace, hayon, longeron, marchepied, nourrice, pare-boue, pare-brise, pare-chocs, pare-clous, porte, portière, réservoir, rétroviseur, siège, spider, toit, vitre; et aussi empattement, voie. || Avertisseur d'une automobile. Corne, klaxon, trompe. || Tableau de bord d'une automobile. Compte-tours, compteur, indicateur (de vitesse…), manette, poussoir, starter, allume-cigare. || Volant; levier (de changement de vitesse); pédales (de frein, d'accélérateur) d'une automobile. || Ceinture de sécurité, boîte à gants, vide-poches automobile.
tableau Noms d'appareils.
REM. On rencontre l'emploi au masc. jusque vers 1920 (→ cit. 3, Proust).
2 Le mot d'automobile n'était pas encore inventé (vers 1900). Les curieux disaient, comme dans les journaux : « C'est une voiture sans chevaux ».
G. Duhamel, Inventaire de l'abîme, VI.
3 Il peut sembler que mon amour pour les féeriques voyages en chemin de fer aurait dû m'empêcher de partager l'émerveillement d'Albertine devant l'automobile qui mène, même un malade, là où il veut, et empêche — comme je l'avais fait jusqu'ici — de considérer l'emplacement comme la marque individuelle, l'essence sans succédané des beautés inamovibles. Et sans doute, cet emplacement, l'automobile n'en faisait pas, comme jadis le chemin de fer, quand j'étais venu de Paris à Balbec, un but soustrait aux contingences de la vie ordinaire, presque idéal au départ et qui, le restant à l'arrivée, à l'arrivée dans cette grande demeure où n'habite personne et qui porte seulement le nom de la ville, la gare, a l'air d'en promettre enfin l'accessibilité, comme elle en serait la matérialisation. Non, l'automobile ne nous menait pas ainsi féeriquement dans une ville que nous voyions d'abord dans l'ensemble que résume son nom, et avec les illusions du spectateur dans la salle. Il nous faisait entrer dans la coulisse des rues, s'arrêtait à demander un renseignement à un habitant. Mais, comme compensation d'une progression si familière, on a les tâtonnements mêmes du chauffeur incertain de sa route et revenant sur ses pas, les chassés-croisés de la perspective faisant jouer un château aux quatre coins avec une colline, une église et la mer, pendant qu'on se rapproche de lui, bien qu'il se blottisse vainement sous sa feuillée séculaire, ces cercles, de plus en plus rapprochés, que décrit l'automobile autour d'une ville fascinée qui fuyait dans tous les sens pour échapper, et sur laquelle finalement il fonce tout droit, à pic, au fond de la vallée où elle reste gisante à terre; de sorte que cet emplacement, point unique, que l'automobile semble avoir dépouillé du mystère des trains express, il donne par contre l'impression de le découvrir, de le déterminer nous-même comme avec un compas, de nous aider à sentir d'une main plus amoureusement exploratrice, avec une plus fine précision, la véritable géométrie, la belle « mesure de la terre ».
Proust, Sodome et Gomorrhe, Pl., t. II, p. 1005-1006.
4 Et cette sensation que, seule, l'automobile peut donner, car les chemins de fer, qui ont leurs voies prisonnières, toujours pareilles (…) ne traversent réellement pas les pays (…) cette sensation tout-à-fait nouvelle, que de fois j'en goûtai la force et le charme, au cours de ce voyage exquis, où je retrouve constamment mon admiration et, je puis le dire, ma reconnaissance pour cette maison roulante idéale, cet instrument docile et précis de pénétration qu'est l'automobile (…)
O. Mirbeau, la 628-E8, Dédicace, p. IX (1907).
5 Un jour, son fils, qui était un intellectuel, lui avait expliqué que le goût masculin pour l'automobile a été depuis longtemps répertorié par la psychanalyse : il se rattache à des phantasmes d'affirmation sexuelle, l'homme à son volant se sent deux fois plus mâle.
Jean-Louis Curtis, le Roseau pensant, p. 14.
L'automobile : la conduite des automobiles, le sport ( Automobilisme); les activités économiques liées à la construction, à la vente des automobiles. || Salon de l'automobile (de l'auto). || L'argus de l'automobile.
Automobile-club (nom propre) : club d'automobilistes.
3 Adj. (1895, in Petiot). Relatif aux véhicules automobiles. || Construction, industrie automobile. || La Chambre syndicale des constructeurs automobiles. → Automobilisme, cit. 1. || Compétition, course automobile. Formule; rallye. || Sport automobile. || Circulation automobile. || Convoi automobile. || Assurances automobiles. || Circuit automobile. Autodrome.
Vx. || Route automobile. Carrossable; automobilisable.
6 Nous les retrouverons, partie au « Grand Marigot », point terminus de la route automobile, partie à Bambio, où ils arriveront vers midi (…)
Gide, Voyage au Congo, in Souvenirs, Pl., p. 736.
DÉR. Automobilisable, automobilisme, automobiliste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • automobile — au‧to‧mo‧bile [ˈɔːtəməbiːl ǁ ˈɒːtəmoʊ ] noun [countable] especially AmE a car: • It makes rubber parts for the automobile industry. * * * automobile UK US /ˈɔːtəməʊbiːl/ noun [C] US ► TRANSPORT a car: »Foreign sales of automobiles, parts, and… …   Financial and business terms

  • automobile — v. i. 1. to travel in an automobile. Syn: motor. [WordNet 1.5] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Automobile — Au to*mo*bile , n. [F.] a self propelled vehicle used for transporting passengers, suitable for use on a street or roadway. Many diferent models of automobiles have beenbuilt and sold commercially, possessing varied features such as a retractable …   The Collaborative International Dictionary of English

  • automobile — /auto mɔbile/ s.f. [dal fr. automobile, comp. di auto e dell agg. lat. mobĭlis che si muove ]. (trasp.) [veicolo a motore a quattro ruote per il trasporto privato su strada] ▶◀ [➨ auto] …   Enciclopedia Italiana

  • automobile — This word, together with car, is the standard term in AmE, but in BrE it is used little apart from in the name Automobile Association. In BrE limousine has connotations of ostentation, whereas in AmE it is a normal word for a large chauffeur… …   Modern English usage

  • automobile — [n] land vehicle; car auto, bucket of bolts*, bug*, buggy*, bus, clunker*, compact, convertible, crate*, four wheeler*, gas guzzler*, go cart*, hardtop, hatchback, heap*, jalopy*, junker*, lemon*, limousine, motor car, oil burner*, passenger car …   New thesaurus

  • automobile — ► NOUN chiefly N. Amer. ▪ a motor car …   English terms dictionary

  • automobile — ☆ automobile [ôt΄ə mə bēl′, ôt΄əmōbēl′; ät΄ə mə bēl′; ôt′ə mə bēl΄; ôt΄ə mō′bēl ] n. [Fr: see AUTO & MOBILE] a passenger vehicle, usually four wheeled, propelled by an engine or motor that is part of it, esp. an internal combustion engine, and… …   English World dictionary

  • Automobile — « Voiture » redirige ici. Pour les autres significations, voir Voiture (homonymie). Une Mercedes Benz 300 SL, modèle emblématique des anné …   Wikipédia en Français

  • Automobile — For the magazine, see Automobile Magazine. Car and Cars redirect here. For other uses, see Car (disambiguation). Automobile …   Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.